Yarny Year d’été: le gilet Pride de Juin

Le Yarny Year se poursuit ! Et vous n’imaginez pas comme ça m’a manqué de vous écrire. Cet été a été incroyable, plein de nouveaux projets, de nouvelles ambitions, et surtout plein de nouvelles opportunités ! Je n’ai pas pu prendre le temps d’écrire des article ou de tourner des vidéos, mais me revoilà pour un long billet sur mon gilet Pride !

Alors, que s’est il passé cet été ? Pour commencer, au mois de juin, le Pride Month, après l’effervescence de la Marche des Fiertés, j’ai eu deux semaines de vacances, où j’ai pu partir me reposer à la mer en famille, puis en Pologne pour un mariage. Dès mon retour à Paris, j’ai repris le travail dans une autre boutique que mon « habituelle », pour un remplacement qui a duré tout le mois de juillet. En août, j’étais dans la boutique classique, et depuis la semaine dernière, je suis responsable d’une autre boutique, dans le XVIème arrondissement ! Ça m’aura fait énormément de changement, pas mal de stress et de fatigue, mais enfin tout va bien !
Et du coup, au milieu de toute cette tempête professionnelle, est ce que j’ai au moins eu le temps de tricoter ? Oui ! Bien sûr que oui !
J’ai eu quelques difficultés pour avancer dans mon gilet « arc en ciel » pour juin… Mais en même temps, j’avais commencé des mitaines, qui sont mon projet de juillet, et finalement pour le mois d’août, j’ai fait un châle ! J’ai aussi commencé la rédaction de plusieurs patrons de vêtements. pour continuer mon Yarny Year. Donc je ne me suis pas arrêtée, et je vous montre tout !

Alors voici : mon gilet Pride ! C’est un gilet entièrement de ma composition, c’est pour ça qu’il y a encore des détails à revoir. Je l’ai fait à la machine à tricoter, ce qui n’est vraiment pas simple pour pouvoir avancer son projet en voyage… Mais au moins j’ai pu dompter tous les réglages, apprendre les manipulations, ce qui me fascine totalement !

Il est tricoté avec un écheveau de fil teint à la main par Sophie (@fibrebelle sur Instagram) pour le haut, et 8 pelotes de Merino Baby de Katia.

Regardez ces couleurs tellement éclatantes !

Il est composé d’un point de dentelle pour le bas, du jersey a partir de la poitrine, puis d’une bande de boutonnage qui fait tout le tour du col et des devants.

Avec des boutons pressions nacrés !

Je voulais vous parler d’une série avec plein de persos LGBT pour ce projet. Mais laquelle ? Parce que finalement, sortie de Sense 8 ou de quelques personnages secondaires, c’est pas génial… Du coup, je vais plutôt vous parler de l’absence de personnages queer. Une étude a démontré que moins de 10% des personnages de séries sont assimilés LGBT ! C’est ridicule et bien trop peu, surtout pour des personnages « faire valoir » qui vont disparaître au bout de quelques épisodes où ne rien apporter à l’histoire (Kévin, dans Riverdale, par exemple) Vraiment, je voudrais qu’on ait beaucoup plus de persos auxquels s’identifier. La représentation est importante, surtout pour les nouvelles générations. Je trouve que cet article en parle très bien, je vous conseille de le lire !

A mon niveau, qu’est ce que je peux faire ? Déjà : me renseigner, apprendre, lire, ouvrir les yeux, poser des questions quand c’est nécessaire. Et tout le monde peut le faire, ça ! Mais je peux aussi créer des espaces LGBT-friendly, au travail comme à la maison, participer aux événements organisés par des associations et puis comme je crée mes patrons : mettre des arc en cieux sur mes vêtements. Ce sont de petits gestes, mais si ça permet de faire avancer les choses, petit à petit, c’est déjà beaucoup !

Alors voilà, mon arc en ciel !

Je me suis basée sur un modèle trouvé sur un vieux catalogue en plus de mes propres dessins et prises de mesures.

J’ai remplis des pages entières d’indications, rang par rang. Si je dois vous donner un conseil pour vous lancer dans la conception, c’est celui-ci : écrivez tout !

Ce gilet aura vraiment été une épreuve. Au début, je voulais faire des côtes perlées, mais c’est un point très difficile à gérer. Si une maille ne se tricote pas bien au passage du chariot de la machine, c’est foutu, parce que c’est vraiment trop difficile à remettre en place (contrairement aux dentelles). J’ai changé de point, mais j’ai tenu bon ! Je suis plutôt satisfaite du résultat. Et vous, qu’en pensez vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *