Yarny Year de Février : les chaussettes toes up La Petite Sirène

le

Février est terminé, voilà mon projet achevé !

Voilà mon second projet du Yarny Year ! Comme je l’ai dit dans la vidéo de l’épisode 3 du Yarny Gang, j’étais tentée par l’idée de faire des chaussettes aux couleurs d’Ariel, la Petite Sirène. (Oui, cette idée me fait toujours autant rire, que voulez vous.)

Mais surtout ce mois-ci j’avais envie de tester de nouveaux fils. Mi-janvier je suis tombée un peu par hasard sur la Filo, un fil coton de Lang, avec un pourcentage de nylon assez élevé pour en faire un fil à chaussette. Et oui, il faut qu’il y ait environ un quart de nylon dans la composition pour que la laine, le coton, le cachemire ou n’importe quelle matière puisse résister à l’usure ! C’est vraiment important pour ne pas se retrouver très vite avec un trou au niveau du talon ou des orteils…

Ce fil me semble très bien pour des chaussettes « d’été », assez légères et aussi faciles à mettre dans des baskets que dans des escarpins. Ni une ni deux, la commande est passée : un joli vert, un beau violet, et hop, me voilà lancée !

J’ai fait un échantillon avec des aiguilles de 3.5, ce qui est conseillé par le fabriquant, mais ce n’était absolument pas adapté à ce que je voulais : beaucoup trop lâche et aéré. Je veux des chaussettes, pas un châle en dentelle. Finalement, j’opte pour des aiguilles circulaires en 2.5mm. Après quelques mesures et calculs très simples, me voilà prête à commencer :

Caractéristiques :

  • Matière : 75% coton, 25% polyamide
  • Taille : 23 cm de tour de pied
  • Durée : une quarantaine d’heures

Matériel :

  • 1 pelote de Filo vert 74 – Lang
  • 1 pelote de Filo violet 80 – Lang
  • Aiguilles circulaires 2.5 mm avec un câble de 80 cm
  • 1 anneau marqueur
  • un crochet de 3 mm

Point utilisé :

  • Montage à la turque
  • Magic loop
  • Augmentations intercalaires
  • Talons à rangs raccourcis

Marche à suivre :

  1. Mesurer le pied. Ici, on a besoin de la circonférence la plus large (pour certain.e elle se situe juste après les orteils, pour d’autres au niveau de la voûte plantaire), de la longueur totale (du bout des orteils jusqu’au talon), et du tour de cheville.
  2. Préparer un échantillon. Pour chaque personne, le nombre de mailles nécessaire peut varier, c’est vraiment très important de passer quelques minutes là pour avoir un ouvrage parfait à la fin ! Après avoir calculé mon échantillon, il s’est avéré que j’avais besoin d’avoir un total de 84 mailles.
  3. Monter la moitié des mailles avec le fil vert. J’ai utilisé un montage dit « à la turque ».
  4. Rangs impairs : tricoter toute les mailles, sur les deux aiguilles
  5. Rangs pairs : tricoter une maille endroit , faire une augmentation intercalaire, tricoter jusqu’à 1 maille du bord, faire une augmentation intercalaire, une maille endroit
  6. Répéter jusqu’à obtenir le nombre de mailles voulu. Ce montage est très pratique puisqu’on peut essayer la chaussette au fur et à mesure !
  7. Une fois arrivé au nombre de mailles nécessaires, continuer en jersey jusqu’à (la longueur du pied – 6.5cm). Pour ces chaussettes, j’ai du faire 74 rangs.
  8. Tricoter le talon en rangs raccourcis : au premier rang on laisse une maille en attente, puis on retourne le travail. Au deuxième rang on laisse deux mailles, au troisième trois, et ainsi de suite. Continuer jusqu’à avoir autant de mailles de chaque coté en attente qu’au centre (le talon prend une forme un peu triangulaire.) Pour la seconde partie du talon, reprendre une maille à chaque rang, jusqu’à ce que toutes les mailles soient tricotées.
  9. Si le tour de cheville est plus important que le tour de pied, tricoter 7 rangs de jersey, puis placer le nombre d’augmentation nécessaire, en les répartissant un rang sur 2 ou 3. J’ai du créer 4 nouvelles mailles pour que ma chaussette m’aille bien.
  10. Continuer de tricoter jusqu’à avoir la hauteur de mollet voulue.
  11. Rabattre les mailles au crochet.
  12. Faire un rang de mailles serrées.
  13. Sur tout le rang, répéter *une maille serrée, une maille en l’air*
  14. Faire une bordure en coquilles comme sur cette grille : 
  15. Rentrer les fils, et hop, la chaussette est faite, il ne reste qu’à faire la seconde !

J’ai eu très peur en avançant sur ma seconde chaussette, il ne me restait que quelques mètres de fils…

 

Après avoir terminé et porté les chaussettes juste quelques minutes, je me suis rendue compte de plusieurs choses : j’aurais dû faire les deux à la fois ! C’est vraiment dur de se motiver à faire le deuxième pied ! aussi, j’aurais dû faire un peu plus serré, surtout après la cheville (mes augmentations n’étaient pas nécessaires, du coup). Pour le prochain modèle, j’aimerais tester un autre style de talon, et pourquoi pas avec un joli motif de dentelles !

Update du 18 avril : après avoir porté mes chaussettes plusieurs fois, j’ai de nouvelles constatations. Elles me sont vraiment trop grandes… J’aurais du faire moins de mailles, ou un motif en dentelle pour que le pied se tienne mieux. Au moins, maintenant, je le sais ! Le fil se comporte plutôt bien, je n’ai pas de bouloche ni de trou, ce qui est une bonne nouvelle !

Je n’ai pas pu en faire de belle photos, mais je les aime bien, mes p’tites chaussettes !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *